traduire/translate

samedi 7 mai 2016

La poursuite du bonheur ou le corps philosophe.






Photo Versus.

20 commentaires:

  1. De si jolies épaules, quel dommage....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Photographie prise à un feu rouge avec acquiescement de la jeune fille par un large sourire. Un bronzage à peine esquissé dénude encore un peu plus son épaule gauche et je lis à la suite de ce regard posé sur son dos nu : " la poursuite du bonheur " tatoué en anglais et l' envol de ce que l' on pourrait identifier comme des hirondelles.

      Supprimer
    2. Dommage...mais pas dénuées d' intérêt!

      Supprimer
    3. Mais pas dénudées d' intérêt, cela peut bien convenir aussi...

      Supprimer
    4. j'ai connu quelqu'un qui aurait vu un petit défaut sur la symétrie. Une équilibriste,non.

      Supprimer
    5. La vie n' est-elle pas un genre d' équilibre?
      ( Sans rouler des épaules, même.)

      Supprimer
  2. Une façon d' affirmer ce que l' on pense en permanence?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce serait alors une pensée qui a bon dos!

      Supprimer
  3. "Mademoiselle a son avenir devant elle, mais il l'aura dans le dos chaque fois qu'elle fera demi-tour".
    Adaptation d'un extrait du "SAR RABINDRANATH DUVAL" de Dac.
    Bzzz...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On peut remplacer avenir par bonheur.
      Ainsi le tour est joué.

      Supprimer
  4. Réponses
    1. L' écrire une seconde fois rendrait-il bien " l' éternel retour du même "?

      Supprimer
  5. @ Gwendoline :
    "Une quête sans fin" est le titre d'un ouvrage de Karl R.Popper (Unended quest)mais il s'agit de la connaissance, non du bonheur...
    @ versus :
    suffit-il d'inscrire, sur quelque support que ce soit, le mot "bonheur" pour être qualifié de "philosophe" ? La surabondance du "développement personnel" sur le marché de l'édition devrait nous en dissuader...

    RépondreSupprimer
  6. Bien sûr que non!
    Il me semble que cette pensée que l' on se fabrique à usage personnel,( je ne me souviens plus sur le coup, de l' expression inventée par une philosophe anglaise...)se retrouve aussi en des développements démentiels sur les réseaux sociaux type facebook.

    RépondreSupprimer
  7. "Potted thinking", L.Susan Stebbing ?

    RépondreSupprimer
  8. Quand je vois le bonheur je change de trottoir

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais il est où le bonheur comme dit la chanson...?

      Supprimer

Merci de votre passage et de votre éventuel commentaire.Vous participez ainsi au dialogue et à l'échange sur ce blog!